Voilà un certain temps que je voulais poster des photos de mon chez-moi, dont j'ai eu le coup de foudre pour son aspect non conventionnel. Mais prendre des photos de chaque pièce et dire qu'ici c'est le salon et là la salle de bain cassait pas mal de son originalité. Ne sachant trop comment capturer le singulier du lieu, j'ai finalement opté pour l'unique, le particulier, le macro.
Aussi, l'album (du même nom que l'article) ne se veut pas représentatif de mon chez-moi. Il vise plutôt à donner une image d'intérieur aussi décalée que l'est mon appartement par rapport à l'archétype de l'appartement. Un décalage au niveau macro qui vaut pour un décalage de l'ensemble. Soit la particule, sortie de son contexte habituel, pour représenter un lieu quelque peu détaché de sa classe. Bonne visite...